while true ; do mv ; done

Par Ras', le 21 août 201434 commentaire(s)Lire la suite

Après un mois et demi de chômage trèèèèèès difficile, je mérite bien un peu de vacances.
Non ? Ben j'en prendrai quand même

Dans 4 jours je pars traverser le Canada en bus, avec quelques haltes. Donc je prends 5mn pour vous briefer sur l'itinéraire mais j'essairai de vous raconter mon trajet à chaque étape ; et y'en a quelques unes...


Lundi matin je prends l'avion pour Seattle, accompagné de mon sac a dos, mon nounours et mon mono. Deux jours de visites plus tard je prends mon premiers bus pour un court trajet vers Vancouver ou je rejoins une amie pour visiter, fêter la fin de son mémoire (haha, dédicace) et tout ce qu'on peut faire à Vancouver...
Puis je fais mon premier long trajet direction Calgary. 15 heures et 15 minutes de bus plus tard, donc, j'arriverai dans cette ville pour y voir le concert de Sweatshop Union, groupe dont je suis fan depuis plusieurs années. Ils chantent notamment ça, ou ça, ou encore ça ; du hip hop donc, mais du bon.
Ensuite je fais quelques pas en arrière pour revenir sur Banff, au milieu des rocheuses. Je prévois d'y passer 4 jours à rider la forêt en mono mais j'n'ai toujours pas de couchsurfer et je n'ai pas non plus de tente ; espérons que Nesta me protègera si j'me fais attaquer par un ours...



S'en suit un second long trajet — le plus long en fait : 22h30 — direction Winnipeg. Un weekend de trois jours pour faire la fête et visiter la ville avec des gens qui apparamment aiment l'esacalade et la bière, bon point pour eux. À vrai dire je vais passer deux semaines à dormir chez des amis, des amis d'amis, des inconnus qui m'ont gentiment invité chez eux via Couchsurfing, des inconnus de Couchsurfing qui m'ont dit « t'inquiète pas je sais pas encore si j'ai un logement mais on improvisera sur le moment, tu es mon hôte, no stress », et des endroits où je n'ai même pas de logement. C'était le cas à Banff et ce sera aussi le cas à la prochaine étape, Marathon, en plein milieu de l'Ontario.
Y'avait de grosses villes de part et d'autre du lac, mais j'aimais bien le nom de celle là, j'aimais bien les courbes des paysages sur google maps (car l'idée de cet arrêt c'est de faire des randos mono en forêt au bord du lac), et je trouvais ça fun de s'arrêter dans un trou perdu, une ville de moins de 4 000 habitants...
Enfin, je prendrais une dernière fois le bus pour un trajet de plus de 20h direction Montreal, mon appart, mon lit et ses draps en satin. En attendant les deux semaines à venir ne seront pas des plus confortables, certes, mais promettent de belles rencontres, de beaux paysages, de belles soirées, de belles expériences mais surtout de beaux souvenirs ; c'est ce qui compte le plus.


Le tracé de mon trajet, 5h30 d'avion suivi de 5 150 km et 75h de bus.

précédentepage 2 sur 2