C'est marrant, ça fait presque une semaine que le nouveau cd d'Orel' est sorti et on n'a toujours pas entendu les féministes gueuler, sûrement trop occupés à essayer de connecter ensemble leurs 3 neurones...

Orelsan est un rappeur qui s'est fait connaître sur le net il y a maintenant 4 ans avec la chanson Saint Valentin (NSFW1), tellement qu'il a pu sortir un album dans la foulée : « Perdu d'avance ». Orelsan parle d'une jeunesse. De cette jeunesse dont « les hobbies c'est sortir et boire de l'alcool fort de basse qualité », qui passe des soirées ratées et qui finit un peu no-life.
Ça paraît facile comme rap, mais il le fait avec brio. Les punchlines s’enchaînent et ses textes sont remplis de jeu de mots et de références diverses aux mangas/jeux vidéos/films qui ont bercé sa — et par conséquent, notre — jeunesse. Les Orel'fans se retrouvent dans ses textes, parce qu'ils ont passé les mêmes soirées ratées, sont des no-lifes, et disent des trucs dégueulasses sur les femmes.
Sinon, non. Ils ne correspondent peut-être pas à ce profil et apprécient simplement ses lyrics acérés et percutants.

Le problème, c'est que certains ne comprennent pas ces textes, car « on vit pas dans l'même monde, on est différent » mais aussi parce qu'ils les prennent au premier degré.
Quand je disait que les féministes étaient débiles2, c'est parce qu'ils ont voulu censurer une de ses chansons. C'est même « la secrétaire d'État Valérie Létard [qui] y dénonce une incitation à la violence envers les femmes » (dixit Wikipedia).
Je sous-titre la chanson pour les deux du fond : ce n'est pas une incitation à la violence envers les femmes. C'est l’histoire d’un mec qui voit sa copine le tromper, forcément il a la haine. Deuxième indice, la chanson n'est pas sur son album. Parce qu'elle s'écoute en regardant le clip, elle n'a d'ailleurs été diffusée que sous cette forme. Dans le clip, donc, on voit qu'Orel' a toujours une bouteille à la main. C'est juste la réaction (verbale vous noterez, mais je précise quand même au cas où vous seriez vraiment débiles) d'un mec qui s'est saoûlé parce que sa copine l'avait trompée. Dernier indice, c’n’est qu’une chanson, pas la réalité. Et quand Orelsan chante « ferme ta gueule ou tu vas t'faire Marie-Trintigner » c’n’est pas une menace de mort, c’est juste parce que la punchline est drôle.
Y'avait vraiment de quoi crier au loup. -___-'

Mais si on n’a pas entendu gueuler à la sortie de ce nouvel album, c’n’est pas parce que les féministes étaient trop occupés avec des conneries, c’est parce qu’Orelsan a changé. Dans « Le chant des sirènes », on voit l’autre facade du chanteur, Raelsan. Cette facade que l’on décelait déjà dans la dernière chanson du premier album : « Peur de l’échec ».
L’évolution se fait déjà ressentir d’un point de vue musical, on alterne entre des beats électro et des instru au piano, posés, limite mélancoliques.
Mais la différence s'entends aussi dans les lyrics. Les thèmes abordés sont plus noirs ; et lorsqu’il s’agit des mêmes thèmes, c’est la manière de les aborder qui change et je trouve qu'on entend aussi une différence dans sa voix, d’ailleurs. On le surprend même à aborder des thèmes beaucoup plus sérieux, dans « la petite marchande de porte-clefs » par exemple ; voire même à parler de sa peur de vieillir, de mourir (dans plusieurs chansons). Orelsan évolue, grandit, mûrit, prend du recul sur la vie, sur sa vie.

On m’aurait dit ça avant que j’écoute l’album, j’aurai certainement été déçu d’avance, déçu de perdre l’Orelsan que j’ai connu. Pourtant, finalement, ce changement n’est pas si déroutant, je dirais même que c’est plutôt plaisant. J’ai d’ailleurs beaucoup accroché à des chansons comme Si seul ou La terre est ronde.

On retrouve quand même des chansons marquées « Orelsan », comme 1990 / 2010 par exemple, qui est un peu le pendant de « Jimmy punchline » du premier album, remplie de phrases à reprendre et à écouter en boucle. Bref, « le chant des sirènes » est un très bon album, qui risque de tourner longtemps en boucle dans mes intra.



1 Not Safe For Work : ce qui veut dire qu'en plus du fait que tu devrais bosser plutôt que lire des blag à la con, tu devrais aussi éviter d'ouvrir ce lien si ton chef est derrière toi.
2 Vous m'avez vraiment cru quand je disais que les féministes avaient des neurones ?